Luxe : deux jeunes artisans-joailliers lancent un outil en 3D pour personnaliser ses bijoux

Nos actualités

Une jeune cheffe d’entreprise caladoise, Svetlana de Voronine, va lancer ce mardi 9 juin Aronine, une marque de joaillerie artisanale en ligne. La société-mère, Joaillerie LV, est basée à Villefranche. Le projet de Svetlana de Voronine (28 ans) et Richard Larget (27 ans), deux artisans-joailliers convaincus que l’avenir de leur métier se joue sur internet, a mûri pendant deux ans. Il vient d’éclore. « Notre atelier-boutique lyonnais rencontre un grand succès depuis 2015 : avec Aronine, nous transposons cette réussite artisanale sur le web, pour la reproduire à l’échelle régionale, puis nationale, grâce à une offre 3D », explique un communiqué.

Des alliances sur-mesure

L’internaute peut composer sur-mesure son alliance (et même son duo d’alliances) en 3D grâce à « Edouard » : un assistant 3D temps réel, d’un niveau technologique inédit pour un « petit » artisan joaillier, selon le dossier de presse. Développé pour Aronine, Edouard permet de créer des alliances en les manipulant à 360 degrés et en temps réel, sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur. Cet outil 3.0 offre un choix de 13 modèles originaux pour réaliser pas moins de 15 000 alliances différentes, avec plusieurs combinaisons de métaux précieux, de largeurs d’anneau, de finitions et de gravure, avec ou sans diamants. Une fois configurés et commandés en ligne, ces bijoux sont réalisés à la main, en cinq semaines, par Svetlana et Richard dans leur atelier lyonnais, situé à deux pas de la place Bellecour.

« Avec notre assistant 3D temps réel et nos collections de bijoux customisables en ligne, nous voulons dépoussiérer et défendre les savoir-faire traditionnels de la joaillerie française », concluent les deux jeunes créateurs.

Auteur : quotidien Le Progrès de Lyon, édition de Villefranche-sur-Saône (Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’autorisation expresse du journal)

Vous avez aimé ? Retrouvez ce que les médias disent de nous dans la revue de presse d’Aronine. Ou découvrez ici nos Collections de bijoux.