Aronine mis à l'honneur dans le magazine L'Officiel HBJO

Nos actualités
Aronine mis à l'honneur dans le magazine L'Officiel HBJO

Margaret Tondelet du magazine "L'officiel Horlogerie & Bijouterie" a interviewé Svetlana et Richard afin qu'il revienne en détail sur les fonctionnalités de leur site e-commerce avec notamment le tout nouveau "Bar à Gemmes" sortie en octobre dernier.

En 2015, Richard Larget et Svetlana de Voronine créent leur atelier de joaillerie à Lyon. Leur savoir-faire traditionnel en joaillerie et leur passion des pierres fines sont vite connus sur la place, mais avec leur site e-commerce Aronine.com lancé en 2020, le duo part à la conquête de plus larges territoires.

Dans leur atelier, tout part de la pierre. Leur credo, c’est la gemme. C’est elle qui inspire et donne vie à un dessin, puis à un bijou. Pour ce duo d’artistes, chaque bijou créé est pensé comme une œuvre qui sublime les gestes du quotidien et les accompagne en beauté. La démarche plaît et aujourd’hui, ils veulent exposer plus largement ce savoir-faire et le développer sur le territoire national et au-delà. Internet et les techniques du digital leur ont paru la meilleure façon d’y parvenir.

 

L’OFFICIEL HORLOGERIE & BIJOUTERIE : Outre l’ouverture géographique, pourquoi le digital vous a-t-il paru être le moyen évident pour un artisan de se développer ?

RICHARD LARGET : En élargissant notre zone de travail nous voulions développer notre clientèle et toucher des gens d’origines sociales très diverses. Et surtout, avoir la place nécessaire pour expliquer le plus fidèlement possible notre façon de travailler. Dans le digital, certaines technologies nouvelles comme la 3D étaient parfaites pour montrer nos savoir-faire et communiquer avec nos clients internautes.

 

L’OHB : Vous étiez déterminés à reproduire sur le net ce qui fonctionnait avec les clients en boutique physique. Comment avez-vous travaillé pour y parvenir ?

R. LARGET : Il a fallu mettre à plat nos méthodes pour retranscrire page par page, sur le papier, le schéma fidèle de notre fonctionnement à l’atelier. Aussi nous avons sélectionné les meilleures solutions Web pour le présenter et développer les fonctionnalités nécessaires à nos besoins. C’est un travail de fond qui a pris deux ans. Mais le résultat est là : le digital nous a permis, d’une part d’étoffer notre service de création d’alliances avec « Edouard », et d’autre part de diffuser plus largement notre présentation régulière de pierres fines et précieuses sur le « Bar à gemmes ».

 

L’OHB : Parlez-nous d’« Edouard » et de la création d’alliances personnalisables en ligne.

R. LARGET : « Edouard » est un assistant 3D qui place le client dans les meilleures conditions possible de choix et de personnalisation de création d’alliance en ligne : il l’aide à construire son projet comme je le ferais en boutique. Le client choisit un modèle d’alliance parmi 13 propositions et peut le modifier en fonction de 6 critères (couleur du métal, taille, largeur, ajout de pierres…), soit 15 000 possibilités au total. Pour visualiser son projet, « Edouard » montre au client une image précise en 3D de ce que sera son alliance. Il peut alors finaliser son projet en toute sérénité. Le client peut même créer un duo d’alliances.

 

L’OHB : Pourquoi « Edouard » est-il réservé à la création d’alliances ?

R. LARGET : La 3D que nous avons mise au point donne une image très fidèle de la réalité pour les alliances, mais pour d’autres bijoux comme les bagues, le rendu 3D est compliqué. Aussi, nous préférons dans ce cas reprendre le mode plus traditionnel de présentation d’un projet : le dessin gouaché. Et par là, utiliser la meilleure solution possible en joaillerie pour que le client se représente la réalité finale d’un projet.

 

L’OHB : Svetlana, les couleurs des pierres présentées sur votre « Bar à Gemmes » sont originales, comment les choisissez-vous ?

SVETLANA DE VORONINE : Le principe du Bar à Gemmes est de faire découvrir régulièrement des pierres fines sélectionnées justement pour leur couleur rare, comme des saphirs roses, des spinelles rouges, des diamants champagne… Mais aussi pour leur pureté, la qualité de leur taille et leur potentiel de mise en valeur. Ainsi chaque trimestre, nous présentons sur bar-a-gemmes.com une sélection de 10 pierres fines et précieuses, choisies par Richard et moi en nous appuyant sur l’avis de notre partenaire gemmologue issue de la haute joaillerie. En cliquant sur chaque pierre, l’internaute découvre pourquoi nous avons choisi ces pièces d’exception, souvent peu connues du public. Ensuite, le client peut soit acheter la pierre seule, soit la faire monter sur l’un des 30 modèles de bijoux Aronine ou, pour les pierres exceptionnelles, créer ensemble un bijou unique, entièrement sur mesure.

 

L’OHB : Votre site est effectivement le reflet fidèle de votre passion pour le métier et de votre approche client.

S. DE VORONINE : Oui, c’est ce que nous souhaitions. Ainsi, le client bénéficie sur notre site de la même qualité d’attention et de dialogue que lorsqu’il vient en boutique. Richard prend le temps d’expliquer les raisons esthétiques, techniques d’un choix, d’une méthode de travail, de montrer des exemples… C’est un échange constructif avec le client. Nous faisons très peu de publicité pour notre atelier : notre principale communication est celle que nous développons auprès de nos clients, pour servir la réalisation de leur projet et la beauté des pièces créées. Pour Richard et moi, la transparence est une question d’éthique qui crée les conditions de la confiance. C’est particulièrement vrai sur le Net. M.T.


Vous pouvez consulter l'article complet en suivant le lien ci-après : 

https://www.lofficielhb.com/officielFlip62/mobile/index.html#p=87